L’Art animalier est le dernier rempart des espèces tant menacées par l’homme. Sans les planches de Jean-Jacques Audubon (1785-1851) nous ignorerions tout de la beauté du pic à bec d’ivoire, du grand pingouin, du canard du Labrador. Depuis sa description des Oiseaux d’Amérique, huit espèces sont éteintes et quinze très menacées. Ce premier volume regroupe peintres et sculpteurs venant de France, Belgique et Hollande. Ils ont en commun le souci de sensibiliser le public au devenir de l’espèce animale à l’aide de leurs pinceaux, couteaux, ciseaux et burins. Chacun, à travers son propre style, saisit l’instant décisif pour traduire la vie. Qu’ils soient domestiques, sauvages ou disparus, l’artiste témoigne de la beauté et du respect que les animaux doivent nous inspirer.

Livres d'Art

9782917500026_1Après une brève présentation de l’histoire de l’Art animalier, d’une biographie des artistes animaliers ayant marqué leur époque – qui se poursuivra tout au long de cette collection – 42 artistes contemporains nous livrent leurs oeuvres et leur vision de l’Art Animalier.

Les éditions Abbate-Piolé se sont donné pour objectif de réhabiliter l’Art Animalier auprès d’un large public. Le premier volume nous présente l’Art animalier à travers : l’Art rupestre, l’Ancienne Égypte, la place de l’animal dans le 7ème art… Jean-Jacques Audubon, Antoine-Louis Barye, Rosa Bonheur, Robert Hainard, Pierre-Jules Mène et François Pompon précéderont la présentation des 42 artistes contemporains réunis pour ce premier tome préfacé par Allain Bougrain-Dubourg.

(Extrait) … Après que les éditeurs se soient prioritairement attachés à la photo, le manque d’une autre valeur s’est fait jour. Il fallait, à la fois ajouter de l’émotion au réel et raconter les singularités du vivant. L’art animalier était en mesure de répondre à ce besoin. C’est ainsi que, depuis une quinzaine d’années, le trait et la peinture trouvent leur légitimité dans l’édition. Nature et culture se conjuguent enfin… Les peintres, les sculpteurs, les artistes animaliers qui nous révèlent le vivant avec une telle conviction et un tel talent, ne sont pas seulement des maîtres du pinceau ou de la glaise. Ce sont des porteurs de message. Et, à ce titre, je les considère comme les indispensables ambassadeurs du respect de notre biodiversité. En prenant le risque d’éditer « Art Animalier », les éditions Abbate-Piolé synthétisent les oeuvres les plus remarquables en éveillant notre émotion et, par conséquent, notre conscience. Cette démarche courageuse doit être saluée. Ainsi j’ai l’espoir que nous apprécierons davantage une nature vivante plutôt que morte.

Allain Bougrain-Dubourg

9782917500033_1Après une brève présentation de l’histoire de l’Art animalier (Art Scythe et Mésopotamien), d’une biographie des artistes animaliers ayant marqué leur époque, une quarantaine d’artistes contemporains nous livrent leurs oeuvres et leur vision de l’Art Animalier. Les éditions Abbate-Piolé se sont donné pour objectif de réhabiliter l’Art Animalier auprès d’un large public. Ce deuxième volume nous présente l’Art animalier à travers : l’Art Scythe, et Mésopotamien, la place de l’animal dans la musique… Auguste Caïn, Emmanuel Frémiet, Franz Marc, Jules Moigniez, Jacques Nam, Constant Troyon… précéderont la présentation des artistes contemporains réunis pour ce second tome préfacé par Sylvain Mahuzier et Hubert Reeves. «Animaux, Pour moi, ce sont ceux de la faune sauvage. Pour d’autres ce seront le chat et le chien. Pour les professionnels de l’élevage, ce sont des moutons, des chèvres ou des volailles, pour le cavalier ce sera d’abord son cheval. Les artistes présentent toutes ces catégories et nous vibrons face à leurs oeuvres qui traduisent souvent mieux que le langage ces rapports personnels que nous privilégions avec telle ou telle espèce ou plusieurs. Le pouvoir de l’art est cette mise en communication directe entre l’âme et l’oeuvre d’art. La peinture ou la sculpture stimulent notre vie intérieure et nous rapprochent de ces êtres dont la science nous révèle la parenté avec nous-mêmes. Les artistes sont aussi indispensables que les scientifiques.» Hubert Reeves

ArtAnimalierCouvertureCe troisième volume clôt la trilogie sur l’Art Animalier. Après une brève présentation de l’histoire de l’Art animalier dans la Chine Antique, une étude sur la place de l’animal dans la littérature, d’une biographie des artistes animaliers ayant marqué leur époque, une quarantaine d’artistes contemporains nous livrent leurs œuvres et leur vision de l’Art Animalier. Depuis toujours, la nature et les animaux sont les sources les plus fortes de nos émotions, car ils émanent du plus profond de nos origines et de nos inconscients. Aujourd’hui, nos contemporains ont majoritairement rompu le lien avec la nature, mais le monde sauvage reste le domaine des naturalistes, des voyageurs et des artistes. Comme les deux premiers, ce troisième tome d’« Art Animalier » reflète la diversité d’approches des artistes contemporains. Rendons hommage à Colette Abbate et Laurent Piolé, les éditeurs de ces ouvrages, pour s’être lancés dans cette belle aventure. L’art animalier le mérite bien !  Marc Giraud

9782917500101_1Ce quatrième volume ouvre une nouvelle collection thématique A l’heure où la LPO fête ses 100 ans il nous est apparu nécessaire de recenser les artistes qui, sur les traces d’Audubon, témoignent de la beauté de la gente aviaire. L’Art animalier est en effet le dernier rempart des espèces tant menacées par l’homme. Sans les planches de Jean-Jacques Audubon (1785-1851) nous ignorerions tout de la beauté du pic à bec d’ivoire, du grand pingouin, du canard du Labrador. Depuis sa description des Oiseaux d’Amérique, huit espèces sont éteintes et quinze très menacées. « Ce n’est pas l’oiseau que je sculpte, mais le vol » Constantin Brancusi « Une hirondelle ne fait pas le printemps, avoir une tête de linotte, curieux comme une chouette, la politique de l’autruche, fier comme un paon, gai comme un pinson, bayer aux corneilles, être le dindon de la farce, répéter comme un perroquet, le chant du cygne, le miroir aux alouettes, faire le pied de grue… »   Tant d’expressions fleurissent notre langage, bien souvent péjoratives. Il était temps de donner la parole aux artistes pour réhabiliter ceux que tous nous envions pour la beauté de leur vol. 43 Peintres et sculpteurs sont ainsi réunis pour nous transmettre leur vision, nous enchanter en nous confiant ce qui les pousse particulièrement à travailler sur ce thème.   Cet ouvrage sera vendu sur le site de la LPO au bénéfice de la Ligue.

Tome5_Couverture_1En me plongeant avec bonheur dans ce livre magnifique, j’ai envie de retourner en Afrique… En attendant je remarque encore une fois qu’on voyage vraiment bien avec un livre ouvert en tournant les pages et en se laissant à la rêverie les yeux grands ouverts… Bravo aux différents artistes qui ont participé à cet ouvrage enchanteur. Quel peintre ou sculpteur préférer ? Ils sont tous étonnants. Mylène Demongeot Le continent africain est le berceau de l’humanité mais, sans doute, aussi celui de l’art animalier. Il est également le plus peuplé et le plus varié de la très grande famille de nos amis les animaux. La volonté d’immortaliser un animal a inspiré bon nombre d’artistes sculpteurs et peintres de tous pays.  Chaque détail, chaque trait de couleur, chaque trace précise de l’outil reflète la passion et le temps avec lesquels les artistes ont réalisé leurs peintures et sculptures. Chacun peut les découvrir avec un grand respect et surtout un grand plaisir en parcourant cet ouvrage. Christian Huchedé – Fondateur du Refuge de l’Arche

Tome6_Couverture_1Sur la toile ou la matière à sculpter, il faut accrocher l’instant, figer la mouvance de la ligne, museler les formes, plaquer l’attitude, tout en donnant l’illusion du mouvement. Un chat endormi n’est-il pas balloté par ses rêves ? Ses yeux tournent dans leur orbite, clignotent, sa queue remue, dessine dans l’espace des points d’interrogation, son corps est traversé de soubresauts, vifs, électriques. Il est plus reposant de peindre Bastet, Freya, et toute autre divinité statufiée à laquelle le chat est lié. Jamais identique d’un instant à l’autre, le chat ne pouvant être observé dans son intégralité tant il est «ondoyant et divers» pour reprendre Montaigne au sujet de l’être humain, est une énigme. L’artiste, dans son bonheur de créer, souffre pour atteindre ce qu’il voudrait être parfait, à l’image du chat. Outre la forme, il faut introduire la couleur, appliquer l’homochromie ou bien distribuer les ombres, les nuances, les reflets. La robe féline, éclaboussée par la lumière, léchée par le soleil, avec ses mille et une teintes, ses couleurs précises chez le chat de race, avec ses motifs allant des rayures aux mouchetures, inattendues et multiples chez le chat de gouttière, exige une grande maîtrise. Le pinceau sculpte le poil, fourrure longue, courte, mi-longue, ou bien simple duvet. La précision est au millimètre près. Brigitte Bulard-Cordeau Journaliste-Ecrivaine

Tome8_Couverture_1L’océan est un véritable laboratoire du climat dont l’évolution aura des conséquences majeures à très court terme pour notre planète. C’est aussi une ressource d’énergie et de biodiversité plus importante que les continents. Aujourd’hui, 70 % des échanges mondiaux y transitent et un habitant sur deux de la planète habite à moins de 200 km des côtes. Il apparaît évident que la connaissance des océans et la maîtrise des technologies liées à son exploitation seront des éléments clés du développement économique mondial. Avec ses territoires d’Outre-mer, la France représente la deuxième zone économique marine au monde. La plupart des écosystèmes marins y sont présents. C’est une chance unique. Puisse nos décideurs politiques et économiques en prendre davantage conscience. C’est la vocation d’équipements tel qu’Océanopolis de raconter au grand public, la richesse et la complexité des océans et les enjeux cruciaux liés à cet environnement. Renforcer l’intérêt de tous pour ce patrimoine exceptionnel est le défi futur. Seule la rencontre entre l’Art et la Science peut exprimer l’inconcevable : la beauté et la fragilité de la biodiversité de notre planète océane. Éric Hussenot Directeur d’Océanopolis-Brest

Tome7_Couverture_1(…) J’ai fait un bilan succinct du sort désespérément triste et lamentable des animaux de ferme. Je pense qu’il est bon de savoir ce qu’on nous cache afin de découvrir que derrière les jolies images dont se servent les publicitaires et autres diffuseurs de mensonges existe une réalité dramatique qui fera réfléchir quelques-uns de ceux qui liront cet album magnifique consacré à ces animaux qui ne devraient connaître que le sort charmant et magnifiquement mis en page que ce livre leur réserve.
Brigitte Bardot

.

Editions Abbate-Piolé

A propos de nous

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam.

Where we are
© 2016 Art Animalier - All Rights Reserved